Par où commencer ?

Base documentaires
lagommette
Administrateur du site
Messages : 1808
Inscription : mar. 20 juil. 2010 14:44
Contact :

Par où commencer ?

Messagepar lagommette » mar. 17 nov. 2015 23:07

Par où commencer ?

Sachez que l'automatisation de son système home cinéma n'est pas forcément un chemin de croix pour peu que l'on ne s'éparpille pas et que l'on procède de façon structurée.

Certes, il existe à peu près autant de réponses que de cas de figure et un schéma ne vous aiderait donc pas vraiment. Pour autant, il reste possible d'établir une procédure assez standard vous permettant de mener à bien votre projet.

Cette procédure est principalement une suite de questions auxquelles vous devrez apporter une réponse précise. L'ensemble de ces réponses devant vous fournir les éléments nécessaires à votre prise de décision.

C'est parti !

  • Combien y-a-t-il d'appareils à contrôler ?
  • Les appareils à contrôler sont-ils regroupés dans un même meuble ? Ce meuble est-il ouvert ou bien fermé ?
  • Les appareils à controler sont-ils dans la même pièce que le spectateur ou bien dans un local technique ?
  • Y-a-t-il d'autres appareils à contrôler mais éloignés (vidéoprojecteur, caisson de basse par exemple) ?
  • Tous les appareils sont-ils dans le même champ de vision ?

Ces premières questions ont pour objectif de déterminer le nombre de modules de contrôles (infrarouge le plus souvent) dont vous aller avoir besoin pour piloter votre ensemble HC. L'idée est en effet de remplacer vos télécommandes par un ou plusieurs modules de contrôle en fonction de l'emplacement des appareils à piloter. L'infrarouge étant directif,
il est logique qu'une seule cellule ne suffira pas à contrôler tous vos appareils s'ils se trouvent
aux quatre coins de votre pièce ! De même, la cellule ne fonctionnera pas si vos appareils sont enfermés
dans un meuble alors qu'elle même se trouve à l'extérieur de celui-ci sauf bien sûr si vous prévoyez d'utiliser ce que l'on appelle
un report infrarouge (ex: hotlink pro).

Un module Global Caché de type iTach par exemple, est doté de 3 sorties infrarouges. Les sorties 1 à 3 peuvent alimenter chacune jusqu'à deux cellules infrarouges individuelles de faible portée (à coller directement sur le récepteur infrarouge de l'appareil) soient 6 appareils au total. La sortie 3 peut également alimenter une cellule de forte puissance aussi appelée blaster dont la distance maximum d'utilisation est de 8 mètres. Il n'y a pas de limite du nombre d'appareils contrôlables via un blaster s'ils lui font bien tous face. Avec un seul module de contrôle, il est donc possible de piloter un nombre important d'appareils. Un module Global Caché iTach est vendu avec trois cellules infrarouges individuelles et un blaster. Les doubles cellules infrarouges individuelles doivent être achetées en plus.

Ensuite:

  • De combien de modules de contrôle vais-je avoir besoin (en règle générale, un seul suffit) ? Dans la mesure où je vous suggère très fortement d'utiliser
    des modules Ethernet (et non Wi-Fi), vais-je avoir assez de prises RJ-45 de disponibles sur mon routeur/box ADS/switch ? Dans le cas contraire, il faut prévoir l'acquisition d'un switch. Si votre budget le permet, je vous suggère d'opter pour un switch POE (Power Over Ethernet) qui alimentera directement le module (POE lui aussi dans ce cas) via le câble réseau, évitant ainsi d'utiliser le tranfo d'alimentation.
  • Quel serait le meilleur endroit pour placer le module de contrôle tout en sachant que je doit le connecter au réseau
    et éventuellement au courant (option POE ou non) et que je dois aussi correctement placer mes cellules ou mon blaster.

Si vous disposez d'un vidéoprojecteur, l'emplacement idéal est sur celui-ci car en général il domine le reste des équipements.
Le blaster peut donc y être positionné de telle façon à ce que son champ d'action couvre tout ou partie des appareils à piloter.
Le reste des appareils (dont le vidéo projecteur, sauf s'il est possible d'utiliser l'écran de vidéoprojection
comme d'un miroir auquel cas le rayon infrarouge émis par le blaster peut rebondir dessus et revenir vers le vidéoprojecteur) peut être
contrôlé à l'aide de cellules individuelles ou bien en cas de contraintes fortes avec un autre module de contrôle.

Ensuite:

- Est-ce que je prévois de contrôler l'éclairage de la pièce, l'écran de vidéo projection, les éventuels volets électriques ?

La partie concernant la domotique est de loin la plus compliquée dans la mesure où il existe pléthore de solutions. Cependant, les trois principales solutions selon moi sont les suivantes:
1. Module de contrôle FUNTRONIX: Gère uniquement la lumière. Se positionne dans le mur comme un interrupteur classique. Peut-être piloté manuellement ou bien en infraouge. C'est le must en matière d'intégration. Mais il a un coût. (ex de produit: FUTRONIX P400)
2. Module Light Manager mini ou pro: Très simple d'utilisation et évolutif. Peut piloter les lumières, les volets, les écrans etc. Reçoit ses ordres sous forme
de commande infrarouge et les réémet en onde hertzienne vers les modules de contrôle intercallés entre la prise et l'appareil/lampe à contrôler.
3. Box domotique. Cette solution est intéressante si vous prévoyer de domotiser plusieurs pièces dans votre maison.

En complément, je vous invite à lire les posts suivants:

Revenir vers « Infos, tutoriels, schémas, conseils... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit